Différence entre estime de soi, confiance en soi et amour de soi

Estime de soi, confiance en soi et amour de soi

J’ai eu longtemps de la difficulté à comprendre la différence entre estime de soi,  confiance en soi et amour de soi.  Tout à coup, une lumière s’est allumée et j’ai compris ceci.  En tout cas, c’est plus clair pour moi maintenant et je vous partage mon humble vision :

Estime de soi

L’estime de soi c’est  la vision que j’ai de moi-même en tant que personne.

Par exemple, est-ce que je mérite le meilleur? Quelle est ma valeur à mes propres yeux, peu importe ce que pensent les autres?  Ai-je l’impression que je mérite d’aimer et d’être aimée?

Est-ce que je crois que  j’ai autant de valeur comme personne qu’une autre  qui a plus d’argent, plus de succès ou plus d’amis que moi, etc. ? Ou, au contraire, est-ce que je crois que les autres valent plus que moi, parce qu’ils ont plus d’argent, de succès, de popularité, etc.?

Comment je traite mon corps? C’est le  seul et unique véhicule que j’aurai pour vivre ma vie? Je ne peux pas l’échanger contre un autre. Est-ce que je me laisse aller ou je prends soin de moi?

Confiance en soi

Comment je me traite?

Qu’est-ce qui sort de ma bouche lorsque je fais une erreur? Quelle imbécile! Oups! Là, c’est le manque d’estime de soi qui vient de s’exclamer.  Tout le monde peut faire une erreur sans être imbécile! Et même si l’on a l’estime de soi, on peut faire une erreur sans pour autant se traiter à voix haute d’imbécile.

Toute personne qui a de l’estime de soi devrait être la personne la plus importante de sa propre vie. Et ça ne veut pas dire que les autres ne sont pas importants.  Les autres sont les personnes les plus importantes dans leur propre vie.

Si tout le monde avait l’estime de soi, il y aurait moins de conflit et plus d’harmonie. Avec plus d’estime de soi, on a moins tendance à faire aux autres ce que l’on ne veut pas qu’on nous fasse. On est plus conscient de ce qu’on vit et de ce que les autres vivent.

Une vocation?

Bien entendu, il y a des personnes qui ont pour vocation de s’oublier totalement pour prendre soin des autres.  Mais ce n’est pas le commun des mortels.  Si ces personnes sont volontaires et que c’est leur choix de se donner sans compter, tant mieux. Sinon, leur corps et leur estime de soi risquent d’en souffrir.

Ces personnes risquent d’éprouver un malaise physique et psychologique de toujours faire passer les autres en premier, si elle considèrent qu’elles se sacrifient pour les autres.

Confiance en soi

La confiance en soi c’est croire en ses capacités.

Par exemple : Ai-je la capacité de parler en public si j’ai à le faire ? Puis-je suivre telle formation? Accomplir telle tâche? Obtenir tel diplôme? M’est-il possible  d’aborder un étranger, de me lancer en affaires, d’oser être qui je suis sans avoir peur du jugement des autres, etc.?

Être capable et avoir confiance en ses capacités, c’est ça la confiance en soi.

La confiance en soi vient après l’amour de soi. Si on ne s’aime pas et qu’on fonce vers un objectif, on le fait souvent pour se prouver quelque chose ou surtout pour prouver ce quelque chose aux autres.

Amour de soi

L’amour de soi c’est  s’aimer tel que l’on est, avec ses qualités et ses défauts.

Et ça aide à s’aimer de ne pas se juger, se critiquer se taper dessus et se comparer. Vous êtes unique avec vos forces et vos faiblesses.

Tout d’abord, commencez par vous aimer vous-même avant de demander aux autres de vous aimer.  En effet, aimez-vous pour le chemin que vous avez parcouru, pour votre évolution, pour vos prises de conscience… et parce que vous méritez de vous aimer!

N’oubliez pas que plus on développe  l’amour de soi, plus on peut aimer les autres et avoir de la compassion et de l’empathie pour son prochain.

De toute façon, ne vous prenez pas trop au sérieux et surtout aimez-vous dans ce grand jeu qu’est la vie. La vie vous le rendra bien!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.